More Website Templates @ TemplateMonster.com - September22, 2014!

Le traumatisme crânien

Qu’est ce qu’un traumatisme crânien ?

Le traumatisme crânien est une lésion diffuse du cerveau, consécutive à un choc traumatique qui peut s’accompagner d’une perte de connaissance ou d’un coma et qui est à l’origine de lésions cérébrales.

Le traumatisme crânien est souvent considéré comme un handicap invisible du fait de la prédominance des difficultés intellectuelles et comportementales.

Le traumatisme crânien peut être léger, modéré ou sévère selon la gravité des atteintes neurologiques. Dans chacun de ces cas il est important de faire appel à des professionnels compétents

Le cerveau est l’élément qui permet de penser et de raisonner.

Il correspond à un centre de contrôle et de commande agissant sur chaque action consciente ou inconsciente (marche, parole, respiration,...).

Il est important de savoir que le traumatisme crânien correspond à 75 % des causes de mortalité chez les jeunes de moins de 30 ans.

Il est considéré comme un réel problème de santé publique.

En France, 180 000 personnes sont hospitalisées pour un traumatisme crânien sévère.

La prédominance masculine est de 50 à 70 % des cas.

Les traumatismes crâniens sont-ils graves?

Le degré de traumatisme dépend de l’importance du choc occasionné.

Lorsque le cerveau est secoué à l'intérieur du crâne au moment de l'impact, il peut en résulter un saignement, une déchirure des tissus ou un œdème.

Que se passe-t-il après le traumatisme ?

Les personnes qui viennent de subir un traumatisme crânien ont souvent un léger mal de tête, des étourdissements et des nausées.

Elles peuvent aussi présenter d'autres symptômes tels qu’un bourdonnement dans les oreilles, une douleur au cou, de l’anxiété, ressentir une contrariété, une irritabilité ou encore une dépression et de la fatigue.

Les symptômes ressentis peuvent disparaître en moins de quelques semaines, mais ils peuvent aussi durer un an ou plus dans le cas d'un traumatisme sévère.

Les troubles et séquelles du traumatisme crânien sont extrêmement variables dans leur gravité, leur aspect et leur date d'apparition.

Cette variabilité peut modifier aussi l'expression de la maladie d'un moment à l'autre de la journée.

Selon l’importance du traumatisme, il est courant d’avoir un ensemble de troubles qui interagissent à des degrés divers.

Quelles sont les troubles qui apparaissent après le traumatisme crânien ?

Au début, le patient ne présente aucun symptôme ou uniquement les troubles de la conscience dus à la commotion cérébrale.

Ces troubles initiaux s'estompent, le traumatisme crânien commence à aller mieux.

A ce moment, les signes correspondant à l’hématome apparaissent progressivement (maux de tête, troubles psychiques,...).

Il est possible que des troubles neurologiques apparaissent ensuite, tels que l’aphasie (anomalie ou perte de la fonction du langage dans laquelle la compréhension ou l'expression des mots est atteinte à la suite d'une lésion), troubles sensitifs discrets, mydriase (dilatation pupillaire) du côté de la lésion, ...

Ce qu'il faut savoir
  • Un traumatisme crânien ne doit jamais être pris à la légère et doit obligatoirement donner lieu à une consultation auprès d’un neurologue
  • L’association Accidents et Victimes peut vous orienter vers des professionnels compétents pour traiter du cas des traumatismes crâniens (neurologues spécialistes du traumatisme crânien, avocats titulaires du diplôme universitaire traumatisme crânien et syndrome du bébé secoué)